mardi 12 juin 2007

Week-end à Londres








Si vous aviez à démonter un immeuble, vous commenceriez par le dernier étage ou par le rez de chaussée ? A Londres, on commence par le bas. Ce week-end j'étais donc dans la capitale britannique chez mon ami Renny. L'occasion de prendre quelques photos. Expo en plein air, immeuble étonnament démoli par le bas, architecture de la city, taggeurs de graphes et skaters en pleine action dans un lieu au bord de la Tamise qui semble créé pour eux avec un portrait de Maurice Béjart, jeux de lignes au dessus du fleuve. Ensuite direction la Tate Gallery. Jesus Rafael Sotoqui donne l'illusion d'oeuvres en mouvement alors qu'elles sont statiques. Les effets visuels sont dus à nos mouvements face à elles. David Medalla, sa machine à faire des bulles. Le portrait de Jacques Nayrel par Albert Gleizes réalisé en 1911. L'intensité du regard et sa malice sont étonnantes pour un portrait cubiste.

5 commentaires:

Mihai a dit…

Je n'ai pas encore eu l'occasion d'y aller, mais ça donne envie en tout cas!

Willywalt a dit…

La grosse tour phallique, c'est celle de Basic instinct 2, non ?...
...ok, on a les références qu'on peut !

Renny a dit…

tu oublies de parler des 4 litres de biere de samedi,
de ton overdose d'ail, des plats trop pimentés de borough market, de mon mauvais caractère et surtout du temps magnifique qu'il fait à Londres...

Antoine a dit…

2 litres en ce qui me concerne je crois. Le souvlaki ça allait, mais c'est vrai que le poulet tika massala était super chaud. Ton mauvais caractère... J'adore, ça me fait rire. L'overdose d'ail, c'est comme tout ce qu'on ne consomme jamais, il en faut peu.

demonz a dit…

et tu n'as pas baisé ???? pffff

j'adore la pic du building démonté !!!

des bises chéri ;-))